Quand on me regarde, on comprend rapidement que je viens d’une famille bourgeoise, je ne peux pas le cacher. Apparemment j’ai une certaine prestance et une manière de parler qui me trahit systématiquement. Mais je l’assume, je n’ai pas en te de mes origines.

C’est vrai néanmoins que dans mon entourage, tout le monde est déjà marié avec des enfants, et je suis un peu le vilain petit canard. En ce qui me concerne, je préfère être libre de mes mouvements, et ce n’est pas pour demain que je vais me caser avec quelqu’un. Mais pour autant je suis une femme. J’ai le droit au plaisir aussi !

id, ut massa eget ut elit. ipsum mattis felis